1 L’expérience et le point de vue d’enfants et d’adolescents exposés à la violence conjugale

Résumé

Cette recherche qualitative et participative vise à documenter l’expérience et le point de vue d’enfants et d’adolescents francophones qui ont été exposés à la violence conjugale, au Québec et en Ontario.

Publications

Texte ici

Équipe de recherche

Simon Lapierre, Isabelle Côté, Dominique Damant, Marie Drolet, Chantal Lavergne et Geneviève Lessard, en partenariat avec le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale

Source de financement

Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, 2010-2011, 2011-2016

2 Violence conjugale et aliénation parentale (Phase I)

Résumé

L’objectif de cette recherche est d’évaluer la portée du phénomène par lequel des femmes victimes de violence conjugale sont accusées d’aliénation parentale. Cette étude qualitative et quantitative est réalisée dans plusieurs maisons d’hébergement à travers le Québec.

Équipe de recherche

Simon Lapierre et Isabelle Côté, en partenariat avec le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale, la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes et Action ontarienne contre la violence faite aux femmes

3 Recherche-action visant le développement, l’implantation et l’évaluation d’un outil d’intervention facilitant la communication mère-enfant dans un contexte de violence conjugale

Résumé

Ce projet de recherche-action vise le développement, l’implantation et l’évaluation d’un outil d’intervention pour faciliter la communication mère-enfant dans un contexte de violence conjugale. L’outil d’intervention développé sera bientôt implanté dans des maisons d’hébergement au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick.

Publications

Texte ici

Équipe de recherche

Simon Lapierre, Chantal Bourassa, Cécile Coderre, Isabelle Côté, Dominique Damant, Marie-Luce Garceau, Louise Hamelin, Chantal Lavergne et Geneviève Lessard, en partenariat avec le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale et Action ontarienne contre la violence faite aux femmes.

Source de financement

Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, 2012-2016

4 Quand le système judiciaire devient complice de l'agression : l'expérience des femmes victimes de violence conjugale hébergées dans une ressource du Québec

Résumé

Dans le cadre de son mémoire de maîtrise, Charlotte Gagnon poursuivra une recherche portant sur l’expérience des femmes victimes de violence conjugale au sein du système sociojudiciaire. Ce projet, réalisé en partenariat avec la Maison d’Ariane, vise à documenter les difficultés auxquelles sont confrontées les femmes en lien avec les transformations récentes au Plan d’action du gouvernement québécois en matière de violence conjugale.

Équipe de recherche

Charlotte Gagnon, sous la direction de Catherine Flynn